J’aime beaucoup votre robe

« J’aime beaucoup votre robe » ou comment une petite phrase anodine, sous couvert de flatterie, annihile toute trace de compétence professionnelle et ramène la femme au rang d’objet sexuel.

Combien d’hommes se sont-ils vus complimenter sur leur physique ou leur tenue vestimentaire dans le cadre du travail?

La récente expérience de Richard Stewart, maire de Coquitlam, une ville à l’est de Vancouver, prouve que la société traite injustement les hommes et les femmes. Il a porté pendant quinze mois le même costume bleu sans que jamais, qui que ce soit, ne s’en rende compte.

richard stewart

    Photo : Richard Stewart

« J’ai moi-même des filles et lorsque je vois les barrières involontaires que la société met aux femmes dans l’avancement de leur carrière, j’ai envie de montrer cela du doigt », a-t-il expliqué lors de l’émission On the Coast de CBC.

Richard Stewart n’est pas le premier. Karl Stefanovic, présentateur de l’émission australienne Today Morning avait, lui aussi, porté le même complet à l’antenne pendant un an afin de souligner le sexisme latent dans les médias.

karl stefanovic

photo : Twitter / @Metro.uk

« Personne n’a rien remarqué. Tout le monde s’en fout » a commenté Karl Stefanovic d’après des propos repris par le site australien The Age.com.au. « Moi, je suis jugé sur la qualité de mes interviews, sur mon épouvantable sens de l’humour, en gros, sur la façon dont je fais mon travail« , a expliqué le présentateur. « Alors que les femmes sont assez souvent jugées sur ce qu’elles portent et sur la façon dont elles sont coiffées« , a regretté Karl Stefanovic.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s