Harriet et Harriet : deux femmes noires, deux symboles

Alors que le monde salue l’annonce du Trésor Américain d’honorer Harriet Tubman en éditant des billets de 20 dollars à son effigie, le Nouveau Brunswick rebaptise, quant à lui, la Negro Brook Road (route du ruisseau des nègres) en Harriet O’Ree Road.

nb-negro-brook-rd

photo – Google Map

Et voilà qu’en trois jours à peine, deux Harriet, deux femmes noires nées esclaves, se trouvent simultanément honorées par deux pays cousins : Les Etats-Unis et le Canada.

Harriet Tubman

harriet-tubman 1

La Moïse noire, qui aida des dizaines d’esclaves à fuir vers la Pennsylvanie ou le Canada,  détrône Andrew Jackson, septième Président des Etats-Unis, favorable à la déportation des peuples autochtones et à l’esclavage. Quelle revanche pour Harriet, comme un coup de pied au postérieur de cet homme ultra-rigide qui fut d’ailleurs son contemporain.

Nommée devant Eléanore Roosevelt et Rosa Parks, suite à une enquête d’opinion menée par l’Administration du Trésor américain, Harriet Tubman est la première femme noire à figurer sur un billet de banque dans ce pays. L’édition est prévue pour 2020. (source)

reward_poster_for_freed_woman_HTubman-704x400

photo –source

 

Harriet O’Ree

Harriet O’Ree, quant à elle, n’a pas fait les manchettes. Deux ou trois médias tout au plus, ont mentionné l’inauguration de la route (ou plutôt du chemin) portant son nom, à Sussex, au Nouveau Brunswick (Canada). Harriet O’Ree Road remplace la Route du Ruisseau des Nègres, odieuse relique d’un autre temps.(source)

On ne se sait presque rien d’Harriet si ce n’est qu’elle habita à cet endroit (son nom est mentionné au recensement de 1851). Ce chemin lui appartient désormais.

hi-harriet-o-ree

Photo-CBC

 Nègre, Nigger, Negro : des noms de lieux racistes au Canada

Negro Brook Road est l’un des nombreux sites comportant le mot nègre, nigger ou negro dans leur intitulé au Canada, sans que jamais, quiconque ne s’en soit offusqué.

Le 25 septembre 2015, suite à une pétition nationale, la Commission de toponymie du Québec décide de réviser ces noms dont elle n’est pas fière. Elle annonce ainsi que onze lieux seront prochainement renommés, comme le Lac du Nègre en Outaouais ou la colline Rocher Nigger en Montérégie (source).

Et j’apprends, comme nombre de personnes autour de moi, que le Canada, dont le Québec,  terre d’accueil et de diversité, a toléré sans questionnement aucun, que le mot nègre, en anglais ou en français, soit inscrit des dizaines de fois sur sa carte.

Ainsi, deux Harriet ont été honorées cette semaine, deux femmes noires, deux symboles que le monde peut changer mais qu’il lui faut du temps pour cela, beaucoup de temps…

 

Publicités

2 réflexions sur “Harriet et Harriet : deux femmes noires, deux symboles

  1. Je suis heureux de ces avancées. Symbolique mais non moins important car cela peut permettre de faire évoluer les mentalités que ce soit en Amérique du Nord ou ici en Europe. Je te rejoins totalement lorsque tu dis que la diversité est une richesse. Les choses avancent, trop lentement certes je ne le nie pas, mais quand même c’est un espoir pour nous tous. Au plaisir de te lire 🙂

    J'aime

  2. Je connais une compagnie de Théâtre qui se nomme NAJE N’oublions Jamais l’Espoir… et cela s’applique parfaitement à la reconnaissance des droits des Noirs… Merci Frédéric. A bientôt.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s