Les « putes » de Tarantino

tumblr_mh37dueOY51qas6e1o1_500

photo / QUentin Tarantino et Nichole Galicia dans W Magazine

Quentin Tarantino est allé un peu loin la semaine dernière en publiant une annonce pour le casting de son prochain film.

Dénoncée par l’association Women and Hollywood, voici la publication Facebook en cause :

15215627

“Recherche putes pour un projet de Quentin Tarantino. Femme caucasienne, non syndiquée, 18-35 ans. Film de type western, tournage 21-25 juin, Los Angeles. Pas de mèches, sourcils naturels, poitrine naturelle, couleur de cheveux naturelle pour correspondre à l’époque du film. Taille entre 32 et 38. Envoyez votre photo, avec vos mensurations et écrivez “pute” dans l’objet du mail. Si vous êtes dans notre base de données, vous pouvez commenter avec votre nom en-dessous et j’utiliserai votre profil pour le soumettre au réalisateur. Merci !”

Était-il nécessaire d’insister autant sur le terme « Whore » (« pute »), jusqu’à demander aux candidates de le noter dans l’objet du mail?

L’agence de casting ne pouvait-elle simplement indiquer que des actrices étaient recherchées afin de jouer un rôle de prostituée, qui est un terme tellement plus « adéquat » et tellement moins « insultant »!

Parce qu’après tout, une actrice est une professionnelle qui a appris à dissocier sa personne du rôle qu’elle doit jouer. Mais en lui demandant d’appliquer en inscrivant « pute » en objet de son message, c’est comme si on lui imposait de se coller cette étiquette sur le front. Ce n’est pas juste maladroit et désobligeant. C’est sexiste et pervers.

Alors que le monde des médias s’étonne de tant de sexisme de la part du réalisateur de Kill Bill (2003-2004), ce film dont le héros est une femme, je ne suis, pour ma part, pas tombée des nues.

Non Tarantino n’est pas un féministe.

Il est un réalisateur qui hypersexualise les femmes et leur fait subir des violences inouïes. Souvenez-nous de Boulevard de la mort (2007).

Ou encore les scènes de publicités dans Jackie Brown (1997) où l’on voit des femmes en maillot de bain faire des démonstrations d’armes à feu, tandis que De Niro et Samuel L. Jackson les matent, affalés sur le canapé du salon, se faisant servir par une blonde pas très maline mais très nymphomane :

Non, je n’ai pas été étonnée d’apprendre que Monsieur Tarantino recherchait des « putes » pour son prochain casting, parce que j’avais déjà vu un certains nombre de ses oeuvres et que je n’avais pas été époustouflée par son parti pris pour la défense des droits des femmes.

Que ce soit Reservoir Dogs (1992), le film sans femme, ou Pulp Fiction (1994), où les femmes sont des « femmes de », ou  enfin les Huit Salopards (2015) où dès le début, une femme (certes une délinquante) se fait attacher et battre par un homme barbu poilu macho.

Bref, Tarantino cherche des putes et ça ne m’étonne pas.

Publicités

7 réflexions sur “Les « putes » de Tarantino

    • Oui, c’est un monde sexiste et raciste. Les Noirs d’Hollywood se sont insurgés aux derniers oscars, et il y avait de quoi! Quand aux producteurs et réalisateurs, c’est un milieu très majoritairement masculins alors les clichés sexistes abondent…

      Aimé par 2 people

  1. Ton article est plein de bon sens. Cependant, les médias s’en sont pris à Tarantino, mais c’est plutôt l’agence de casting qui est en cause, non ?

    J'aime

  2. L’agence ne ferait rien sans l’aval de Tarantino, ils font des réunions préliminaires, rien n’est laissé au hasard. Ses films me dont penser aux vieux films avec Clint Eastwood, dégoulinants de sexisme et de mépris pour les femmes.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s