Le troll est sadique, raciste et sexiste

 

DontFeedTheTrolls2

Photo : source

Voilà quelques temps que je souhaite écrire un article sur ces petits êtres ingrats, ces méchants homoncules qui polluent le web et peuvent vite devenir des cauchemars sur pattes : les trolls.

C’est la rencontre avec l’un de ces spécimens sur le très honorable Blog des Gaous, qui m’a littéralement poussée à dégainer mon clavier.

Mais avant toute chose, il m’a semblé important de définir avec précision  le terme :

Qu’est-ce au juste qu’un troll?

Selon le Petit Larousse, un troll est un esprit malveillant du folklore scandinave qui habite les montagnes et les forêts. C’est donc un être imaginaire, moche et méchant qui vit un peu partout et peut vous tomber dessus à la moindre occasion.

Sur internet, le troll est une vraie personne qui, sous couvert d’anonymat, fait des commentaires désobligeants sur les blogs et forums afin de perturber le débat, blesser l’auteur ou les commentateurs et  susciter des réactions dont il se repaît.

Le phénomène du trolling est tellement important que des scientifiques se sont penchés sur la question. Ainsi, en 2014, dans une enquête menée par trois universitaires canadiens intitulée « Troll just want to have fun » (les trolls veulent juste s’amuser), nous apprenons la motivation principale des trolls du net est le sadisme. Le troll éprouve du plaisir à troller. Il aime insulter, critiquer, détester, bref, il aime faire mal et surtout, il n’aime personne.

Le troll n’aime ni les noirs ni les femmes, ni les homosexuels

En avril dernier, j’avais été interpellée par cette étude du Guardian sur ses commentaires. Les quelques 70 millions de commentaires postées sur le site du journal depuis 2006 ont été scrutés à la loupe et le résultat est affligeant. Sur les dix journalistes les plus harcelés de la rédaction, 8 sont des femmes et deux sont des hommes noirs. Trois de ces personnes sont homosexuelles. Quand on sait que les hommes blancs et hétéro sont majoritaires dans cette rédaction, cela met le résultat en perspective.

Parmi les sujets les plus trollés : le conflit israélo-palestinien, le féminisme et le viol figurent en première place.

Une autre étude réalisée cette fois par Demos, un Think Thank anglais, démontre, et c’est affligeant, que la moitié des insultes sexistes sur Twitter est générée par des femmes! Les termes de » whore » et « slut » (« pute » et « salope »), termes agressifs les plus utilisés sur le réseau (quel manque d’imagination!) ont été repérés dans plus de 10 000 tweets relatifs à 6500 comptes.

Alors que faire?

Le premier réflexe, est une réaction humaine de défense contre l’envahisseur : fermer la porte aux commentaires. C’est une mesure radicale et efficace mais qui sanctionne tout le monde, y compris les commentateurs positifs dont les critiques constructives font avancer les débats.

C’est ainsi que de nombreux médias ont bloqué leurs commentaires ces dernières années dont Popular Science en 2013, CNN, Reuters, le Chicago Sun-Times, le Toronto Sun en 2014 ou encore le blog de l’AFP « Making of » en 2015.

D’autres exigent une inscription, ou n’ouvrent leurs commentaires qu’à leurs abonnés. Le contrôle des commentaires désobligeants est alors facilité par la perte de cet anonymat qui est l’armure des trolls.

Mais pour les blogueurs, cette solution est un petit suicide, nos blogs se nourrissant au sens littéral de tous les commentaires.

C’est ainsi que certains ont imaginé des solutions plus créatives et surtout plus drôles afin de lutter contre ces parasites.

Par exemple, l’an dernier, une ONG brésilienne, Criola,  a eu l’idée de publier sur panneau géant de vrais commentaires haineux postés sur les réseaux sociaux, dans le cadre d’une campagne intitulée « Racisme virtuel, conséquences réelles ».

capture-d-ecran-d-une-image-du-site-de-l-ong-criola-pour-sa-campagne-11494908toxvy

photo : source

Je ne comprends pas le portugais mais j’imagine que ce commentaire n’était pas très amical et l’affichage permet un passage à la réalité nécessaire à la prise de conscience.

L’an dernier, la youtubeuse Klaire fait GRR, a posté une vidéo en réaction à l’annonce du FN de fermer les planning familiaux français. Les commentaires sexistes récoltés seront compilés dans un ouvrage dont les produits de la vente seront reversés au Planing familial.

KlairefaitGrr2

photo : source 

Enfin, on peut aussi essayer de trouver des solutions technologiques pour bloquer ces indésirables. En 2015, des chercheurs californiens ont créé un algorithme ayant le pouvoir de repérer les trolls. Le taux de réussite est de 80%. Pas mal mais dommage pour les 20% d’innocents qui risquent de se voir injustement censurer.

Une association australienne a aussi imaginé Reword, une extension de Chrome qui souligne en rouge les propos injurieux afin de donner une chance aux commentateurs de revenir sur leurs propos. Pas certaine que ce soit très efficace lorsqu’on sait que le troll est un pervers qui prend plaisir à faire souffrir les autres. Le rouge va l’exciter encore un peu plus…

Pour ma part, j’ai choisi la censure sélective

Je ne fermerai jamais la porte aux commentaires car ils sont importants pour moi. J’accepterai toutes vos remarques, vos critiques, vos suggestions, dans la mesure où vous les formulez avec respect. Je serai par ailleurs, heureuse de vous répondre et d’alimenter ainsi un débat constructif et intelligent.

Mais je ne tolérerai jamais les insultes, le racisme, le sexisme, la bêtise et la haine sur ce blog. Je supprimerai chaque lettre, chaque mot et chaque phrase que je jugerai inacceptable. Je bloquerai tous les internautes que je suspecterai de trollisme, sans sommation ni procès.

Et vous, amis blogueurs, que faites-vous contre les trolls?

Publicités

21 réflexions sur “Le troll est sadique, raciste et sexiste

  1. J’ai commencé à modérer les commentaires il y a quelques semaines. Je ne souhaitais pas en arriver là, mais nécessité fait loi. Certes c’est radical tout en sachant que les visiteurs « corrects » continuent à voir leurs commentaires s’afficher. C’est le prix pour la tranquillité.

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai la chance de ne pas avoir ce genre de bestiole sur mon petit blog sans prétention. Mais si ça arrivait, ce serait comme toi, modération des commentaires et suppression sans remords ni regrets de tous les commentaires trollesques !

    Aimé par 1 personne

  3. C’est vra ique c’est unfleau. Generalement je me dit qu’ils doivent mener une vie bien triste pour n’avoir que ca a faire. Et pareil, si ca en vient a ca je censurerai.
    Sinon pas de surprise, les femmes, les personnes de couleur et la communaute LGBT sont les plus touchees 😦

    Aimé par 1 personne

  4. Sujet intéressant… D’autant que l’apparition des trolls entraine souvent des réactions excessives de la part des gens qui discutaient… Alors est-ce qu’il faut supprimer le commentaire du troll et tous les messages qui suivent ?

    Pour faire un parallèle, j’ai souvent l’impression que Trump est un troll : il est effectivement sexiste et raciste et il dit n’importe quoi pourvu que ça fasse parler de lui.

    Aimé par 1 personne

  5. J’ai de la chance: ces bestioles n’ont pas trouvé la porte d’entrée du blog… J’ai quelques fois eu des commentaires pas des plus sympathiques. La réponse s’est faite selon l’humeur du moment: éjection en bonne et due forme ou réponse courtoise.

    Aimé par 1 personne

  6. Il semblerait que j’ai « humilié publiquement » mon premier troll 😀
    Oui mon troll n’était pas très futé, c’était une blogueuse qui avait mis son nom et son lien dans le com’.
    Moi aussi je suis pour censurer ce genre de propos qui en plus d’être insultants n’apportent rien au débat.

    Aimé par 1 personne

  7. Ca fait longtemps que je n’ai pas eu à m’inquiéter des trolls… mais il y a quelque années, quand j’ai eu ma petite heure de gloire sur le net, j’en ai rencontré quelqu’uns. Au départ je leur consacrais un billet pour me défouler mais ça m’a très vite lassée. Plus on réagit, plus ils s’accrochent. Du coup la modération des commentaires, tout simplement.
    Bon, pour le moment n’importe qui peut commenter sur mon blog sans que je n’ai à valider le commentaire. Mais je sais que si je devais recommencer à rencontrer des indésirables, je repasserai tout bêtement à la modération & supprimerai les commentaires racistes ou insultants.

    En tout cas j’ai l’impression que le phénomème s’étend mais en même temps que de plus en plus de personne s’en rendent compte & essaient de ne plus se faire avoir. Je lis régulièrement les commentaires des articles qui m’ont intéressée (ou non, d’ailleurs) sur Facebook, je ne sais pas pourquoi je fais ça mais j’aime bien lire l’avis des gens, débattre. Et j’ai constaté que les gens captaient assez rapidement quand un troll se mêlait au débat & il se fait généralement lynché par la communauté du jour avant de ne plus répondre. Du coup ils ont un côté rigolo’; j’aime bien quand ce sont eux qui après leurs propres parfois ignobles se font démonter 🙂

    Aimé par 1 personne

  8. Je les trouve tellement stupides… je me demande parfois si ce ne sont pas des gamins de 13 ans en pleine puberté qui écrivent ces idioties… Pour ma part, je les supprime au fur et à mesure. Sur Canalblog nous pouvons en plus les « signaler » ; je ne sais pas ce qu’ils font derrière, mais en tous cas on peut espérer qu’ils essaient de nous inventer des filtres pour ne pas les laisser passer.

    Aimé par 1 personne

  9. De ma part tous les commentaires sur mon blog passent par moderation. Aucun troll et publié et même les commentaires prétendument polis mais avec contenus insidieusement raciste, sexiste, classiste, etc, ne sont pas publiés.

    Par rapport à l’expression en portugais, comme lusoparlant je te dit que ça ne vaut pas la peinde de traduire.

    Aimé par 1 personne

  10. Oh je viens de voir ton billet sur le troll 😂
    Je ne suis pas pour la censure mais à un moment donné il faut mettre un stop. J’ai donc pris des mesures radicales. Je modère les commentaires mais quand c’est du trollage systématique je bloque. Surtout que certains lecteurs m’avaient avoué en privé ne pas commenter par peur de subir le troll. Et ça c’est inacceptable!
    Passe une belle journée 😊

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s