Les yeux bleus

389200_217681021635164_101511806_n

@themetis

Le lendemain du 4 avril 1968, jour de l’assassinat de Martin Luther King, une expérience éducative extrêmement pertinente a été menée par Jane Elliott, alors enseignante auprès d’enfants blancs du primaire.

Le temps d’une journée, les enfants aux yeux bleus se sont retrouvés propulsés au premier rang de la classe. Ils étaient les élus, le groupe supérieur.

Les enfants aux yeux bruns, quant à eux, relégués à l’arrière, n’avaient plus le droit de jouer avec l’élite ou de boire à la fontaine. Ils devaient, de plus porter un col brun, afin de les identifier, même de loin.

Cette expérience, dénoncée par nombre de parents et enseignants car « maltraitante » pour les enfants aux yeux bruns, était surtout dérangeante dans une Amérique raciste et ségrégationniste.

Elle a avant tout permis de démontrer clairement que le groupe d’enfants discriminé développait des comportements de soumission et de frustration alors que les dominants pouvaient devenir rapidement abusifs.

Près de cinquante ans plus tard, la situation est malheureusement inchangée. Jane Elliott est une femme exceptionnelle, militante antiraciste, féministe et LGBT. Elle est toujours là, autant décriée qu’auparavant, mais elle n’a pas cédé et continue de prendre la parole chaque fois qu’elle le peut.

À l’heure où les haines, attisées par la violence aveugle des guerres et des attentats, s’expriment sans retenue par la bouche des médias et des politiques, il peut être utile de regarder derrière soi et d’apprendre du passé.

Il est temps d’avancer.

Publicités

11 réflexions sur “Les yeux bleus

  1. Ton article est très intéressant, j’ai découvert Jane Elliot que je ne connaissais. Son expérience illustre bien des situations quotidiennes de notre société qui crée du mal être et peut pousser à des actes violents et amener à n’importe quel type de radicalisation. Et pour parler des politiques, ils ne font rien pour y remédier : il remue « la merde » pour le dire crument.

    Aimé par 1 personne

  2. On ne connaissait pas cette étude, comme quoi ! En effet, il faut s’inspirer du passé pour ne plus commettre les mêmes erreurs, mais des fois regarder en arrière ne suffit pas pour changer les mentalités. Triste réalité ! PS: Tu nous manques 😉

    J'aime

    • Les mentalités ne changeront pas tant que nous resterons sur des rapports humains inégalitaires basés sur le concept de supériorité d’un groupe sur un autre. C,est à nous citoyennes et citoyens de participer du travail de conscientisation afin de faire progresser nos sociétés… Merci de votre passage les soeurs Samba, et oui, je reviens peu à peu 😉

      J'aime

  3. il y a eu cette autre expérience (je crois avoir mis la vidéo quelque part sur le blog) faite il y a 50 ans… et refaite récemment, avec les mêmes résultats tristes. En gros (je caricature), on demandait à des enfants noirs qui était la plus belle poupée… la plus intelligente etc. et à chaque fois, les enfants montraient la blanche… 50 ans après, même constat! 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s