Diversité corporelle : les hommes souffrent aussi

Ces dernières années, l’industrie de la mode, les publicitaires et les médias, et même les fabricants de jouets, enfin conscientisés et surtout désireux de plaire à leur clientèle,  se sont attachés à mieux représenter la diversité corporelle féminine.

Les femmes s’aiment de plus en plus

Une récente étude américaine démontre que ces efforts portent leurs fruits car les femmes acceptent de mieux en mieux leur image: leur confiance en elles a positivement évolué. Les grosses, les grandes, les brunes, les noires, les petites, les différentes, bref, les femmes ont désormais toutes le droit de se sentir belles et c’est tant mieux!

On ne peut qu’applaudir ce progrès, tout en gardant la tête froide devant le chemin qu’il reste à parcourir car des millions de corps photoshopés surréalistes hantent encore nos écrans.

Mais nous pouvons aussi légitimement nous questionner sur la sous-représentation de la diversité corporelle masculine.

Les hommes aussi souffrent de leur image.

Où sont les vrais hommes dans la publicité,  le cinéma (à part Dany De Vito bien entendu) ou sur les tapis des défilés de mode? Mattel a récemment commercialisé des Barbies plus réalistes mais Ken est toujours ce grand surfer blond aux yeux bleus.

Les hommes aussi ressentent une pression importante pour se conformer à ce qu’ils imaginent être la norme de beauté, l’idéal qui les fera toutes craquer. Et ils en souffrent.

Dans une autre étude, menée en 1997 par la revue américaine Psychology Today, 43% des hommes interrogés se disaient insatisfaits de leur apparence dont 38 % de leur torse, 45 % de leur tonus musculaire, 52 % de leur poids et 63 % de leur abdomen. C’est moins que les femmes mais il n’en reste pas moins que près de la moitié des hommes n’aiment pas leur corps ce qui peut générer des troubles liés à ce qu’on appelle le complexe d’Adonis.

En mars 2015, Buzzfeed publiait une vidéo dans laquelle des mannequins représentaient les standards de beauté masculine dans 12 pays différents. L’objectif était de démontrer à quel point nos représentations sont influencées par ce que l’on nous donne à voir, dans les magasines, à la télévision, au cinéma.

La vidéo, qui a fait plus de 17 Millions de vues, est rapidement devenue virale. On y apprend que l’homme idéal est en général blanc et musclé pour les Américains, épilé pour les Turcs, barbu et tatoué pour les Anglais, avec de grands yeux pour les Coréens, à la peau claire pour les Indiens…

Plus récemment, en février de cette année, Superdrug Online Doctors a demandé à 19 graphistes (11 femmes et 8 hommes) de 19 pays différents, de retoucher le portrait d’un homme selon les critères de beauté en cours dans leurs pays respectifs. Le résultat est saisissant.

beaute-masculine--la-photo-originale-non-retouchee

photos/ Source Superdrug

 

Les diktats de la beauté sont différents en fonction des pays, des cultures, mais ils restent des diktats qui affectent l’estime que les hommes ont d’eux-mêmes et peuvent, à terme, avoir des conséquences sur leur santé mentale, au même titre que les femmes.

Aerie, la mauvaise blague.

En mars dernier, lorsqu’Aerie a sorti sa nouvelle collection de sous-vêtements masculins en utilisant une vidéo assez drôle où l’on pouvait voir, pour la première fois,  de vrais hommes, avec du poil dans le dos, et du gras sur le ventre : j’ai été la première à les féliciter ( lire : Sexy slip et vrais mecs) même si la marque a eu l’indécence de se jouer de nous en annonçant que c’était un  faux, un poisson d’avril… Quel manque de classe. Une publicité qui aurait pu être réellement novatrice s’est, à la fin, transformée en mauvaise farce, ridiculisant l’ensemble des hommes qui ne correspond pas aux standards esthétiques actuels, soit la grande majorité d’entre eux.

kelvin

Mais les choses évoluent.

Il y a quelques mois, le beau Zach Miko intégrait la toute nouvelle branche « tailles plus » de la célèbre agence de mannequins IMG Models.

miko

capture IMG Models

Et en mai 2016, Bridge Models devenait la première agence de mannequin taille plus du Royame Uni, confirmant ainsi la tendance à une plus grande diversité dans les représentations du corps masculins. (Leur mannequin vedette ressemble à s’y méprendre à Zach Miko…, ou bien c’est lui?)

badrhinouk

Nous sommes sur la bonne voie. Plus la diversité corporelle masculine sera représentée, plus elle deviendra la norme et plus les hommes « normaux » gagneront en confiance.

A quand un Ken plus réaliste, petit,  chauve, avec du ventre et des poils dans les oreilles? J’attends le jour où Mattel commercialisera ces poupées …

Publicités

2 réflexions sur “Diversité corporelle : les hommes souffrent aussi

  1. Article tres interessant comme d’habitude 🙂
    Meme si c’est vrai que l’on voit plus de diversite dans les medias pour les hommes que pour les femmes. En terme d’age par exemple, on voit des hommes de tous les ages (et pas forcement des « beaux vieux ») dans les films / series (pas en acteur principaux mais quand meme) alors que les femmes n’ont pas le droit de vieillir. Meme si malheureusement la majorite de ses Mrs sont blancs….

    Aimé par 1 personne

  2. C’est vrai que les femmes subissent beaucoup plus de pressions, notamment au cinéma. Néanmoins, nombreux sont les hommes, surtout les jeunes, qui souffrent de ne pas répondre aux critères de beauté des magasines..

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s