Le malheur des autres peut-il être inspirant?

Un jour, on m’a demandé d’organiser une conférence inspirante sur le cancer.

Il m’a fallu un temps certain, une très longue réflexion et beaucoup d’auto-suggestion, pour me convaincre que c’était possible…

Lire la suite

Publicités

Access Earth : la nouvelle application qu’on attendait

access earth

La semaine dernière je suis allée dîner dans un petit restaurant indien pas très loin du bureau. Nous étions quelques collègues et, vraiment, nous avons passé un excellent moment. La cuisine était divine, l’ambiance extraordinaire. De magnifiques lampes mauves, oranges, rouges, vertes, éclairaient nos assiettes non moins colorées et une douce et enivrante odeur d’épices emplissait l’air. Lire la suite

Pour des livres inclusifs

Le YWCA de Québec vient de lancer Kaléidoscope, un répertoire où figurent 200 livres pour enfants, sélectionnés parmi plus de 800 ouvrages.

kalei-2

L’idée de ce projet : éduquer la jeunesse à un monde plus juste, plus égalitaire, en proposant des livres indemnes de stéréotypes de genre ou d’origine. Les livres sont classés par rubrique : diversité corporelle, culturelle, de genre, affirmation de soi, égalité des sexes ou diversité familiale. Ils sont aussi classés par catégorie d’âge.

Elise Gravel, auteure et illustratrice de plus de 25 livres pour enfants, y figure en bonne place.

« Pour qu’ils aient accès à une variété de modèles auxquels ils ou elles peuvent s’identifier et pour qu’ils se sentent libres d’être eux-mêmes. Les livres non sexistes leur enseigneront aussi à respecter les autres et à comprendre que chacun est différent, et que c’est très bien comme ça. Plus les enfants sont exposés à des modèles et à des héros non stéréotypés, moins ils jugeront les gens selon ces stéréotypes » — Élise Gravel (propos rapportés par Ici-Radio Canada).

Elise Gravel a notamment publié Tu Peux, un livre téléchargeable qui déconstruit les stéréotypes de genre :

tu_peux-180x235

De quoi détrôner les grand classiques de la littérature jeunesse :